Cad'Zoom - Cadrans solaires - M. Lalos

19 août 2018

Les cadrans solaires d'Arvieux (05) : 1 - Arvieux chef-lieu

Blottie au pied du Col d'Izoard, la vallée d'Arvieux ou "Val d'Azur", orientée Nord-Sud bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel. Vers le col de l'Izoard (haut lieu du cyclisme et du Tour de France), la Casse Déserte constitue un étrange paysage avec ses pitons de cargneules.
La commune d'Arvieux se compose d'une dizaine de hameaux, les plus importants étant, outre celui d'Arvieux chef-lieu, la Chalp et Brunissard. On y rencontre un grand nombre de cadrans solaires anciens et modernes. Voici ceux d'Arvieux chef-lieu.

arvieux_1   arvieux_1a
arvieux_1c  

Arvieux (05) : Eglise Saint-Laurent

Il y a au moins deux cadrans superposés. Le plus ancien est circulaire et semblable à celui d’Aiguilles (1838). Une photographie (© Extraits : "Cadrans solaires du Queyras"
Gaëlle et Pierre Putelat) du début du 20e siècle montre l’ancien cadran sur la façade de l’église : il avait un peu moins de 2 m de diamètre et ne comportait aucun encadrement.
Ce nouveau cadran de l’église a été peint par dessus le précédent avec un carré ocre encadrant l’ancien motif. Le décor floral ressemble à ceux des cadrans de la maison Fantin-Latour au centre du bourg, datés 1734.

Michel Ugon (membre de la Commission des Cadrans soleires de la Société Astronomique de France) a vérifié que le jour de la fête de Saint Laurent, la statue serait complètement éclairée si elle se trouvait placée dans l’allée centrale de la nef.
Il formule l’hypothèse selon laquelle la statue transiterait au centre de la nef le jour de la Saint Laurent, avant la procession.

arvieux_2   arvieux_2b
arvieux_2a  
Arvieux (05)
Maison Fantin-Latour

2 cadrans complémentaires ( déclinant de l'après-midi et déclinant du matin)
Le cadran de la façade sud est orné d'une frise florale et surmonté d'un écusson représentant le sceau des notaires (un lion dressé)
A noter les lignes horaires fléchées et empennées dirigées vers le centre du cadran sauf celle de midi.
L'auteur de ce cadran a sans doute réalisé le cadran de l'église SaintLaurent d'Arvieux et de la maison Lavalette à Guillestre.

arvieux_3   arvieux_3a

Arvieux (05) : Ferme "Aubert Blanc"

cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes fléchées et empennées, demies fléchées inversement, équatoriale, style polaire lancéolé - Cadran de Zarbula (Zerbolla) de 1857
Devise : "Sol me, vos umbra regit" "Moi c'est le soleil qui me gouverne, vous c'est l'ombre"

arvieux_4   arvieux_4a

Arvieux (05) : Maison du Parc du Queyras

Cadran très déclinant du matin, gravé et peint sur enduit. Le style polaire terminé par un poids suspendu, daté 1845, restauré en 2003. Il ne porte aucune signature. Il a la forme d'un hexagone inscrit dans un carré par l'intermédiaire d'un rideau en trompe-l'oeil. Les lignes horaires tracées sur un fond ocre ne sont portées que pour les heures du matin

arvieux_6   arvieux_6a
Arvieux (05) : cadran solaire et Tour de France

Sur le batiment abritant la mairie et la salle des fêtes un cadran évoque le passage du Tour de France au Col d'Izoard et à la Casse Déserte, lieux mythiques de la grande boucle.
Calculé par Joseph Auvray de l'Atelier Acacia, il a été peint en octobre 2006 par Bernard Masson-Sam. Le cadran présente une petite erreur, l'arc anniversaire de la Saint Laurent, patron d'Arvieux, est noté sur l'arc du solstice d'été.
Il a été offert par le Conseil Général des Hautes-Alpes pour le premier prix du concours de décoration et animation lors du passage du Tour de France cycliste 2006 obtenu par la commune d'Arvieux.

arvieux_5   arvieux_5a
arvieux_5b   Arvieux (05) : Ecole
cadran peu déclinant du matin, en céramique
Réalisation avec la participation des enfants en 2004
Devise : "Tu sies ombra e clar"
"Tu fais l'ombre et la clarté"

 

 

Détails

Posté par solalm à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 août 2018

A la découverte de cadrans solaires du Pays de la vallée du Loir (72)

Le Pays de la vallée du Loir se situe au sud du département de la Sarthe (72), autour de la ville de la Flèche. Il est traversé par la rivière le Loir. C'est une unité géographique du département de la Sarthe très typée avec ses coteaux et ses espaces boisés. Plus ou moins abrupts, les coteaux abritent d’anciennes carrières d'extraction de la pierre de tuffeau reconverties en habitations, caves ou champignonnières. Depuis le Moyen-âge, ils sont en partie couverts de vigne. Aujourd’hui la Vallée du Loir abrite deux AOC : Jasnières et Coteaux du Loir. On peut découvrir des cadrans solaires tracés sur divers matériaux : peints sur enduit, gravés sur pierre ou sur ardoise, ...


_vallee_du_loir_5   _vallee_du_loir_5b
_vallee_du_loir_5a   Cérans-Foulletourte (72)
Église de Cérans
Cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint, lignes chiffrées dans bandeaux coupants les lignes
courbe de l'équation du temps
style linéaire lancéolé.
Devise : "Prodit hora deo"
"L'heure amène à Dieu"

_vallee_du_loir_6   _vallee_du_loir_6a

La Chapelle-Gaugain (72) - Église XVIIIe, sur le 3ème contrefort de la nef
vestige de cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur pierres, style linéaire tordu avec disque à oeilleton

_vallee_du_loir_7   _vallee_du_loir_7a
_vallee_du_loir_7b  

Courdemanche (72) - Église
sur le clocher, cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, style polaire lancéolé à oeilleton.
sur la nef, au-dessus porte latérale : cadran canonial, gravé sur pierre, semi-circulaire, 6 secteurs égaux, style absent.

_vallee_du_loir_8   _vallee_du_loir_8a
Verneil-le-Chétif (72) - ancienne école - Place de Verdun - 1886
Cadran vertical gravé sur ardoise, réalisé par M. Dezecot en 1880. Il marque pour chaque heure solaire de la journée, l'heure moyenne du lieu et l'époque de l'année (saison) où on se trouve.
Le style est particulier, plat avec un oeilleton.
Inscription : "Cadran solaire à heure civile et à temps moyen"
Réalisé en 1880, heures d'hiver et heures d'été n'existaient pas. 
 

 _vallee_du_loir_1a   _vallee_du_loir_1

Vouvray-sur-Loir (72) - Église
Cadran déclinant du matin, restauré, peint sur enduit

_vallee_du_loir_4  

_vallee_du_loir_4a

Saint-Pierre-de-Chevillé (72) - Presbytère, sur tour polygonale
cadran méridional en fer forgé, semi-circulaire, peint, lignes chiffrées, fixé à l'emplacement d'un ancien cadran, style polaire lancéolé.

_vallee_du_loir_3   _vallee_du_loir_3a

 Montabon (72) - Ecole
Cadran déclinant du matin, gravé sur pierre
devise : "Profite du temps"

_vallee_du_loir_2   _vallee_du_loir_2a

La Flèche (72) - 41, rue de la Tour d'Auvergne
Grand cadran vertical gravé sur la façade, en mauvais état

 

 

Détails

Posté par solalm à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2018

A la découverte des cadrans solaires d'Aiguilles-en-Queyras (05)

Aiguilles, à 1 450 m d'altitude, au coeur du Parc naturel régional du Queyras, doit son nom au Guil, rivière qui la traverse (Ad Guillum, près du Guil). Capitale du Queyras, Aiguilles a connu, comme Barcelonnette, l'âge d'or des migrations au 19e siècle. L'architecture, symbole d'une époque de grande fortune, est à voir comme la Maison Eiffel, Le Grand Hôtel, la Mairie.
Le Guil, qui fait le charme de cette vallée du Queyras, sait aussi faire son malheur lors d'inondations. Aiguilles a été ravagé par deux terribles incendies au cours de la seconde moitié du XIXe siècle. Le 16 janvier 1886 le feu détruit 56 maisons sur 104. Un deuxième incendie, le 20 septembre 1889, ravage toutes les habitations (102 maisons). Bon nombre de cadrans solaires ont disparu avec ces sinistres.
Pour découvrir les cadrans solaires de ce village, on peut se procurer une brochure "Visite d'Aiguilles à travers ses cadrans solaires" éditée par l'Office de Tourisme d'Aiguilles-en-Queyras.

aiguilles_1   aiguilles_1a

Aiguilles-en-Queyras : Place J. Lea - ancienne Maison du Queyras
Cadran méridional, gravé et peint sur enduit, daté 1838.
Ce cadran est le plus ancien d'Aiguilles.
Restauré en 1991 par Rémi Potey
Devise : "Nihil sine sole" " Rien sans le soleil"
Inscription : "XMI 1838", à l'origine "X MAI 1838"
Dans son ouvrage : "L'Art populaire dans le Briançonnais : les cadrans solaires", publié en 1898, le Docteur Blanchard a fait un croquis du cadran d'origine et décrit sa forme comme "inspirée par les cartels ou les baromètres à aiguille de la fin du XVIIIe siècle"
Le cadran a par la suite été modifié, prenant une forme rectangulaire, intégrant l'ancien cadran.

aiguilles_2   aiguilles_2a

Aiguilles-en-Queyras : Miellerie "La Vignette"
Cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, semi-circulaire - Création Rémi Potey - 1997
Il représente la transhumance des abeilles près des champs de lavande en Provence et dans le Queyras jusqu'au pied du Bric Bouchet. Devise en provençal : "De tès raïs raio lou mel" "De tes rayons coule le miel"

aiguilles_4

Aiguilles-en-Queyras : Centre de Vacances "Léo Lagrange"
Cadran déclinant du matin, gravé, peint sur bois - Création Guillaume Chirié en 1991
Devise : "De deux choses Lune, l'autre c'est le Soleil"
(Jacques Prévert - Poème : "Le paysage changeur")

aiguilles_5   aiguilles_5a

Aiguilles-en-Queyras : Quartier le Péra - rue principale
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit
lignes esquissées, chiffres en arc de cercle, style polaire issu d'une rosace, daté 2001 et MCMLXIII.
Création Rémi Potey
Devise : "Les hommes s'en vont, leur âme reste sculptée pour l'éternité"

 
aiguilles_6 aiguilles_6a

Aiguilles-en-Queyras : Hôtel "Les Balcons de Combe Rousset"
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, pas de lignes
chiffres dans bandeau, points pour demies, style polaire, daté 2000.
décor : papillon Isabelle - Création Rémi Potey
Devise : "Lou souleih luzis per tuches" "Le soleil luit pour tous"

aiguilles_3   aiguilles_3a

Aiguilles-en-Queyras : Châlet "Asphodèle"
cadran légèrement déclinant de l'après-midi - Création Rémi Potey en 1994.
L'asphodèle est une plante à fleur blanche striée de vert extérieurement et de brun rosé intérieurement.

aiguilles_7

Aiguilles-en-Queyras : Cadran sur une ancienne station-service, réalisé par Jean Gérard
cadran déclinant du matin, peint sur panneau, double chiffrage dans bandeaux, style linéaire lancéolé, rabattu,
curieusement daté : 1965 AN VII DE L'ERE REPUBLIGAULLIENNE
Devise : "Liberas nos a mecano" "Libère nous de la mécanique"
Autre devise : "J'indique la fin de tes ennuis mécaniques mais jamais n'indiquerai la fin des impôts,taxes, vignette et autres gabelles"

aiguilles_8   aiguilles_8a

Aiguilles-en-Queyras : Hameau de Peynin
cadran fantaisiste, peint sur bois, daté 1963, réalisé par Jean Gérard
Devise : "Alto carolo regnante" "Sous le règne du Grand Charles"
 Cette devise fait référence à Charles De Gaulle.
Autre devise : "Rougé de vespre lou bel tems pouo estre Rouge de matin la plueio es in chamin"
"Rouge le soir, le beau temps peut-être. Rouge le matin, la pluie est en chemin"
Devise palindrome sous forme de carré magique :"SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS" [Carré SATOR]
A gauche, autre inscription "CATIN AVIO DUI AN S"
L'auteur du cadran évoque sa première petite-fille Catherine qui avait 2 ans en 1963, date de réalisation de ce cadran

aiguilles_9

Aiguilles-en-Queyras : Maison familiale Quen'Chan't le Guil
cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur pierre, daté 1991.
Cadran réalisé par les adhérents de la Maison familiale en 1991
Devise acrostiche : "Queirasssen Uei Espero Inchaient Raïara Amount Sempre"
"Queyrassin, aujourd'hui, attends sans souci, il brillera toujours là-haut"
Les premières lettres de chaque mot de la devise forment le mot Queiras (Queyras)

 

 

Détails

Posté par solalm à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 juillet 2018

A la découverte de cadrans solaires de Ceillac (05)

Ceillac commence où la route s'arrête. Entre Queyras et Guillestrois, à 1650 m d'altitude, Ceillac est un village qui se présente dans un décor grandiose. Entouré d'un splendide cirque montagneux, le vieux village, au confluent des torrents du Mélézet et du Cristillan a conservé un patrimoine bâti remarquable avec ses maisons à parements, ses granges et ses toits de bois. L'église Saint Sébastien du XVIe siècle, au coeur du village, possède un clocher peigne. Après les terribles inondations de 1957, un nouveau hameau : l'Ochette a été construit sur les hauteurs. On peut observer, dans chaque hameau, des cadrans solaires, anciens ou modernes.

ceillac_1g   ceillac_1

Ceillac (05) : Eglise Saint Sébastien, sur la nef
Avant 1994, le cadran existant datant de 1829, portait une devise latine :
"Faustam mansuetus donet tibi conditor te cura extremae providus exe tua" qui signifie :
"Que le Bienveillant Créateur t'accorde une heure favorable. Toi veille à être prêt pour la dernière"
Au moment des travaux, on s'est aperçu qu'il recouvrait un cadran plus ancien datant de 1732 que l'on a décidé de rénover.
Ce cadran déclinant du matin a un tracé approximatif. Les lignes horaires partent d'un petit demi-cercle et sont limitées par le bandeau recevant les chiffres horaires. Daté 1732 il porte les initiales I.R.C. et C.F.H.

ceillac_1a

ceillac_2   ceillac_2g

 Ceillac (05) : Mairie
Cadran en trompe-l'oeil - Création de Rémi Potey - 1994
Cadran déclinant de l'après-midi, peint sur enduit, en forme de borne milliaire.
Les lignes horaires ne sont pas numérotées.
Le cadran apparaît dans un encadrement de faux-marbre rose de Guillestre en trompe-l'œil, surmonté du blason de Ceillac.
De grands oiseaux bleus volent à travers les lignes horaires et constituent un hommage à Zarbula (Zerbolla)

ceillac_3g   ceillac_3

 Ceillac (05) : ancienne laiterie
Cadran déclinant du matin gravé sur bois, en forme de carline. Création M. et E. Zamojski.
Heures marquées en chiffres romains avec M pour midi.
Le capitule de la carline se conserve séché et se retrouve souvent accroché aux portes des maisons de certains villages, en guise de porte-bonheur et de protection. Il sert aussi de baromètre car il se referme à l'approche du mauvais temps.

ceillac_4   ceillac_4g

 Ceillac (05) : La Clapière, près de la fontaine
Cadran gravé sur bois de 1797, semi-circulaire, peu déclinant de l'après-midi. Heures numérotées dans une couronne. Rare cadran de l'époque révolutionnaire. Ce cadran était situé sur une maison au centre de Ceillac.
Il porte l'inscription W.F.C. En décor, on retrouve la rosace queyrassine.

ceillac_5g   ceillac_5

 Ceillac (05) : chalet à gauche en retrait de la route allant vers la cascade
Cadran en lave émaillée, déclinant orienté plein ouest - Création J. Auvray - 1973
Il est de décor simple avec un jeu de rubans et invite à la réflexion
avec sa devise : "Médite et tu comprendras"

ceillac_6   ceillac_6g

 Ceillac (05) : Cîme du Mélézet
Cadran en bois, gravé, daté 1864 posé sur la "mailla" en mélèzes
(partie formée par des pièces de bois rangées les unes au-dessus des autres, équarries et liées à chaque angle du bâtiment par des échancrures)

ceillac_7a   ceillac_7b

 Ceillac (05) : Le Villard
Deux cadrans complémentaires : déclinant du matin et déclinant de l'après-midi
gravés et peints sur enduit, datés 1868.

 ceillac_7g

 

ceillac_8a   ceillac_8b

 Ceillac (05) : Les Chalmettes
En angle 2 cadrans complémentaires réalisés vers 1960, peints, dégradés, présentant des devises en latin :
 "Temporis veritas filia" ("La vérité est fille du temps")
"Orior oriente sole" ("J'apparais avec le Soleil levant")
Cette dernière devise souligne le rôle prépondérant du Soleil dans le fonctionnement d'un cadran solaire.

ceillac_8g

 

ceillac_9   ceillac_9a

Ceillac (05) : L'Ochette
Au hameau de l'Ochette, construit après les terribles inondations de 1957 qui ravagèrent le vieux village de Ceillac, on trouve ces 3 cadrans gravés sur bois.
Sur la balustrade du chalet "Perce-Neige",  un cadran silencieux, daté 1984.
"Aux Avers", cadran de 1997 (MCMXCVII) qui proclame  "Rien sans lumière". Propos confirmé par un troisième cadran situé  sur le chalet "Lou Pasturelet" qui dit "Sans le Soleil je ne suis rien".

ceillac_9b

 

 

Détails

Posté par solalm à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juillet 2018

Cadrans solaires de Barcelonnette (04)

Au coeur de l'Ubaye, la ville de Barcelonnette (04), centre administratif et commercial, se situe à plus de 1100 m d'altitude avec un passé historique riche. Elle possède un patrimoine remarquable. Il n'est pas surprenant d'y rencontrer des cadrans solaires tant en ville que dans les hameaux isolés. C'est le pays de Jean-François Gavoty qui a créé et restauré un grand nombre de cadans dans la région.

barcelonnette_1   barcelonnette_1g

Barcelonnette (04) - Maison Garnier - 13 rue Jules Béraud - Création J.F. Gavoty 1991

Ce cadran est probablement, en Ubaye, le plus sophistiqué sur le plan de la gnomonique, et aussi le plus juste. L'affichage de l'heure se fait avec la courbe de l'équation du temps pour chacune des lignes horaires. Il met en scène sur le côté gauche le système solaire : le soleil, la lune, les 9 planètes. Chacun de ces astres est représenté par son symbole. Sur le côté droit, un criquet évoque l'arrivée probable d'une dixième planète. Il faut dire que la maison est habitée, entre autres, par des physiciens, et que la commande incluait de fait une prestation scientifique...

barcelonnette_2   barcelonnette_2g

Barcelonnette (04) - Collège Honnorat

Il exite 3 cadrans dont celui-ci qui se trouve sur la façade du gymnase. Il est invisible de la rue


barcelonnette_3   barcelonnette_3g

Barcelonnette (04)- Maison Paul Reynaud - rue des Remparts - Création de 1739
Ce cadran bien restauré porte la devise : "Ora ne te fallat hora" ("Prie pour que l'heure ne te surprenne pas")  avec le jeu de mot sur ora et hora. Il est souvent partiellement occulté par un volet !

barcelonnette_4   barcelonnette_4g

Barcelonnette (04) - 6 rue Honnorat - Création de 1732
Ce cadran est parfaitement orienté au sud. Il donne les heures de 5 heures du matin à 5 heures du soir. Ce cadran a été déplacé et restauré par J.F. Gavoty en 2004. Il est désormais visible du chemin de l'Adroit

barcelonnette_5   barcelonnette_5g
Barcelonnette (04) - immeuble Avenue Porfirio Diaz
cadran de J.F. Gavoty en 1983
On remarque un petit ange méditant sur le temps qui passe ...
Devise : "Mets la joie dans ta vie, aime, travaille et prie"

barcelonnette_6   barcelonnette_6g

Barcelonnette (04) : L'Adroit - Création J.F. Gavoty 2000
Cadran méridional, peint sur enduit
Devise : "De deux choses lune l'autre est le soleil" (citation de Jacques Prévert)

barcelonnette_7   barcelonnette_7g

Barcelonnette (04) : Maison Cornille vers La Pierre aux Carrelets
Cadran peint sur enduit, encastré
Ce cadran remplace un ancien cadran décrit par l'Association pour la Protection de la Vallée de l'Ubaye.

barcelonnette_8   barcelonnette_8g

Barcelonnette (04) : La Salce - Création J.F. Gavoty 2000
Cadran déclinant du matin, peint sur enduit
Devise :"SINE SOLE NIHIL SUM" "Sans le soleil, je ne suis rien"

barcelonnette_9   barcelonnette_9g

Barcelonnette (04) : Avenue de Nice - le long de l'Ubaye, près du pont
Réalisation Atelier Acacia
Devise : "Le temps passe, passons le bien"

 


Détails

Posté par solalm à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 juillet 2018

Méolans-Revel (04) : cadrans solaires du vallon de Laverq

Aux portes de l'Ubaye, le vallon du Laverq sur la commune de Méolans-Revel (04) doit son nom à l'abbaye de Laverq, monastère du XIIe siècle édifié au fond du vallon. Plusieurs hameaux sont dispersés le long de ce vallon : Saint-Barthélémy, Peynier, les Clarionds, Laverq, ...
D'orientation sud-nord, ce vallon recèle de nombreux cadrans solaires.

laverq_abbaye_cs1   laverq_abbaye_cs1d

laverq_abbaye_cs1g

sur une dépendance de l'Abbaye de Laverq
Une chapelle quasi détruite, qui était le choeur de l'ancienne Eglise, a été prise en charge par les habitants du village. Sous leur impulsion, J.F. Gavoty a restauré en 1986 l'intérieur et le cadran de 1768.
Devise en latin :"Hora transit el nos culmilla" "L'heure passe et nous dépasse"
et en français : "La vie passe comme l'ombre"

laverq_clarionds_cs1   laverq_clarionds_cs1g

Méolans-Revel (04) : Les Clarionds
Cadran signé Marcel Collomb, daté 1876, style lancéolé
Devise : "Sine sole nihil sum" "Sans soleil nous ne sommes rien"

laverq_clarionds_cs2   laverq_clarionds_cs2g

Méolans-Revel (04) : Les Clarionds
Devise :"Pro tempore" "Suivant les besoins du moment"

laverq_peynier_cs1
Méolans-Revel (04) : Peynier
Cadran réalisé sur une pièce métallique, munie d'une poignée,
servant d'arrêt d'eau dans les " beals " (canaux d'irrigation)
Devise en patois : "Sen souléou sian ren" "Sans le soleil on est rien"

laverq_st_barthelemy_1a   laverq_st_barthelemy_1b

Méolans-Revel (04) : Saint-Barthélémy
sur l'ancien presbytère : 2 cadrans restaurés par J.F. Gavoty en 2003
cadran de gauche : 1765 - Devise : "Ultima Latet" "La dernière se cache"
cadran de droite : 1837 Devise : "Homo Fugit (sic)Ut Umbra" "L'homme fuit comme l'ombre"

laverq_st_barthelemy_1g

laverq_st_barthelemy_2   laverq_st_barthelemy_2g1

 Méolans-Revel (04) : Saint-Barthélémy - Chapelle du cimetière
cadran de 1808, restauré par J. F. Gavoty en 1997
Devise : "Salus pendet ab una" "Le salut tient à une seule"

laverq_st_barthelemy_2g

laverq_st_barthelemy_3   laverq_st_barthelemy_3g

Méolans-Revel (04) : Saint-Barthélémy - Eglise
Cadran de 1846, restauré en 2006 par J.F. Gavoty

 


Détails

Posté par solalm à 07:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juillet 2018

Les cadrans solaires de la Haute-Ubaye (04) : du Mélezen aux Gleizolles

Du col de Vars au hameau des Gleizolles, nous pouvons découvrir les cadrans solaires de plusieurs hameaux de Saint-Paul-sur-Ubaye (04) :  le Mélezen, Les Prads, St-Paul (chef-lieu), Tournoux.
Le Mélezen est constitué d'un "chapelet" de petits hameaux alignés le long de la route conduisant au col : Intra-Haut, Intra-Bas, Les Molles, ... bénéficiant d'un très bon ensoleillement y compris l'hiver.
Les Prads (qui signifie "près"), un peu à l'écart de la route principale, est un lieu d'estive où l'irrigation était importante. Roland Warion dans l'étude qu'il consacre aux bélières (canaux d'arrosage) des Prads, fait une suggestion très intéressante en établissant un rapport entre la prolifération des cadrans solaires privés dans la vallée et le souci de chaque famille de surveiller elle-même scrupuleusement son temps d'arrosage ... et celui de son voisin. [Roland Warion, "La 'bélière grand' des Praz : un syndicat d'arrosage en Haute-Ubaye du XVIIIe à nos jours", pp. 449-477 in Annales du Midi, n° 164, oct. dec. 1983, E. Privat éditeur]
Le chef-lieu de Saint-Paul, en fond de vallée, est très peu ensoleillé l'hiver. Au solstice d'hiver l'ensoleillement n'est que d'une heure et demie.
Tournoux, à l'écart sur son plateau, est très ensoleillé toute l'année.
Les Gleizolles se situent à l'aval de la commune, à la confluence de l'Ubaye et de l'Ubayette, près de l' accès routier au col de Larche et de l'Italie.

st_paul_melezen_2a   st_paul_melezen_2b
st_paul_melezen_2g   Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Le Mélézen - Intra Haut, maison J.B. Ollivier
Deux cadrans elliptiques, datés de 1872 et 1875, restaurés, presque identiques.
Ils ont la même orientation, plein sud, les mêmes lignes horaires, et une iconographie semblable. Seules, les couleurs ont été inversées

st_paul_melezen_4   st_paul_melezen_4g

 Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Le Mélézen - clocher
cadran restauré en 2013 par Jean-François Gavoty   

st_paul_melezen_3

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Le Mélézen - Intra Haut, maison Rayne
cadran restauré par Jean-François Gavoty 2016
Devise : "VNAM TIME" "Crains-en une"

st_paul_melezen_1   st_paul_melezen_1g

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Mélézen - Les Molles
cadran très déclinant du matin, daté 1801, surmonté d'un heaume de chevalier, orné d'un château fort
Devise : "His utere, unam time" "Profite de l'heure présente et crains-en une"

st_paul_prads_1   st_paul_prads_1g

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Les Prads
cadran détérioré daté 1852
Devise devenue illisible: "Fulgetur justi sicut sol in regno patris eorum"
"Les justes étincelleront comme le Soleil au royaume du Père"

st_paul_pramotour_1   st_paul_pramotour_1g

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : route du Col de Vars : ferme de "Pramoutour"
cadran déclinant, simple, rénové en 1997 - le soleil et la lune marquent le départ des lignes horaires
Devise : "Sans ta clarté et ta chaleur, nous n'aurions ni heure ni fleur"

st_paul_1   st_paul_1g
Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Haut du village, maison Mexicaine
cadran déclinant du matin, carreaux de céramique représentant le soleil
Devise : "La dounou buona, la dounou maria"
"Je la donne bonne, je la donne mauvaise"

 st_paul_tournoux_1a   st_paul_tournoux_1b

 st_paul_tournoux_1g

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Tournoux, sur pignon de la Cure, place de la Fontaine, 2 cadrans
Cadran réalisé par J.F. Gavoty en 2000 qui s'inspire du poème d'Apollinaire "Le pont Mirabeau".
Devise : "Vienne la nuit, sonne l'heure Les jours s'en vont, je demeure"
Le second cadran au décor simple : étoiles, fleurs stylisées a été créé par Joseph André Signoret, originaire de Sérennes
et restauré par J.F. Gavoty en 1992
Devise : "Mortel je règle ta carrière , cette heure peut être ta dernière"

st_paul_tournoux_2

 
st_paul_tournoux_2g

st_paul_tournoux_2d

 
Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Tournoux - Presbytère
Cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit, dégradé, daté 1801
Cadran réalisé par le curé André Chaurand, exceptionnel par la longueur de ses inscriptions
Dans la partie supérieure : "Andreus Chaurand sacerdos prior et beneficiarus annonario iure praeditus ecclesiae cathetralis froiuliensis pinxit. Anno Dni 1801"
qui signifie : "André Chaurand curé et bénéficier, ayant droit d'annonce et rattaché à l'église cathédrale de Fréjus a peint ce cadran, année du seigneur 1801"
puis une brève devise : "Sufficit una tibi" "Une seule compte pour toi"
Dans la partie basse, deux alexandrins : "Sur un char élevé et couvert de lumière Je viens régler tes pas et finir ta carrière"
signé CPD (Chaurand Presbyter Domini : Chaurand prêtre du seigneur)

st_paul_gleizolles_1   st_paul_gleizolles_1g

Saint-Paul-sur-Ubaye (04) : Les Gleizolles - maison à droite sur route vers le col de Vars
Ce cadran déclinant du matin, octogonal, peint, en très mauvais état, daté 1876 mériterait une restauration !

 


Détails

Posté par solalm à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2018

Les cadrans solaires de la Haute-Ubaye (04) : de Maurin à Serennes

L'Ubaye, de sa source  à Saint-Paul-sur-Ubaye (04) est dominée par l'Aiguille de Chambeyron qui culmine à 3 412 mètres. D'autres hauts sommets dépassent les 3 000 mètres : le Brec de Chambeyron (3 389 m), les pics de la Font Sancte (3 385 m), le Grand Bérard (3 046 m), la Tête de Siguret (3 032 m). Avant d'arriver à Saint-Paul, l'Ubaye traverse de nombreux hameaux : Maurin, Maljasset, la Barge, Serenne, Grande-Serenne avec, un peu à l'écart Fouillouse. On rencontre de nombreux cadrans solaires anciens dont plusieurs ont été restaurés à l'initiative de l'association "TEMPS PARTAGÉS" animée par Françoise Alexandre et Jean-François Gavoty. Cette association a pour objet la sauvegarde, la mise en valeur et la compréhension du patrimoine passé, présent et à venir en matière de cadrans solaires de la vallée de l’Ubaye. 

hte_ubaye_maurin_1   hte_ubaye_maurin_2

Maurin - Eglise
Restauration en 1991 par J.F. Gavoty
Le style sort d'un croissant de lune et l'ombre se projette de 7 heures du matin à 4 heures de l'après-midi

hte_ubaye_maljasset_2

  hte_ubaye_maljasset_1

Maljasset - près du gîte d'étape "La Cure"
cadran déclinant du matin - Création Zarbula (*) 1860
Restauration en 1990 par J.F. Gavoty
Ce cadran de la période triomphale du second Empire, représente une aigle impériale, toutes ailes déployées, entouré de deux superbes bouquets de fleurs. Un grand rideau de scène, soutenu par des cordons, laisse voir la devise :
"Vita fugit, siut umbra" "La vie passe comme l'ombre".
Les couleurs sont harmonieuses et on retrouve le Soleil, la Lune et les instruments du maçon en décor

hte_ubaye_maljasset_1a   hte_ubaye_maljasset_2a

Maljasset : création & restauration JF Gavoty - 2012
Le style du cadran d'origine a été repris. l'ensemble possède trois cadrans. Il s'agit d'une réplique de cadrans disparus du hameau de La Barge
1 - cadran de temps local avec le style d'origine - Devise : " HORA TRANSIT ET NOS CVM ILLA" (?)
2 - cadran donnant l'azimut du soleil
3 - cadran d'heures italiques avec la devise d'origine : "JE SUIS PENDU A LA MURAILLE POUR ENSEIGNER L'HEURE QU'IL EST AUX BRAVES GENS ET A LA CANAILLE"

hte_ubaye_barge_1   hte_ubaye_barge_2

La Barge : cadran restauré en 2011 par Jean-François Gavoty
Devise : "HOMO HOMINI LUPUS" "L'homme est un loup pour l'homme"
("L'homme est le pire ennemi pour ses semblables")

hte_ubaye_barge_2a   hte_ubaye_barge_1a

La Barge : maison en bas du hameau
Cadran construit au temps des carriers et restauré en 2006 par J.F. Gavoty
Il révèle un riche décor : étoiles, Lune
Devise : "Ultima latet" "La dernière (heure) est cachée"

hte_ubaye_serenne_1

Petite Serenne : maison derrière la statue de la Vierge
cadran déclinant du matin - Réalisation Armand Pelloux 1807 - Restauration en 1999 par J.F. Gavoty
Décor fastueux : rinceaux, guirlandes, Soleil et des armoiries avec une fleur de lys et une couronne
Devise : "Mortel sais-tu à quoi je sers ? A marquer les heures que tu perds"

hte_ubaye_serenne_2   hte_ubaye_serenne_2g

Petite Serenne : dernière maison, au-dessus de la source
cadran déclinant du matin - Réalisation Zarbula (*) 1860 - Restauration en 1986 par J.F. Gavoty
Décor voisin de celui de Maljasset où l'aigle impériale est remplacée par un coq plutôt républicain.
La date de 1896, sous le cadran correspond peut-être au remplacement de l'aigle par le coq en hommage à la République (?)

hte_ubaye_fouillouse_1

Fouillouse - à gauche, près du parking
cadran fantaisiste, incomplet, gravé et peint sur enduit,daté 1805 - Réalisation Armand Pelloux
Cadran dégradé avec un cercle des heures à l'intérieur d'un grand rectangle.
Des guirlandes de fleurs et des rinceaux assurent la liaison entre les deux formes géométriques.
Ce cadran a été coupé lors de la réfection de la façade, l'écusson du commanditaire n'est plus visible.
La devise : "Mortel sais-tu à quoi je sers? A marquer les heures que tu perds"

hte_ubaye_gde_serenne_1   hte_ubaye_gde_serenne_1g

Grande Serenne : près de la fontaine - rue des Ananas
cadran déclinant du matin, daté 1825 ou 1826
Rénovation assurée en septembre 2008 par Bernard Gout

hte_ubaye_estrech_1

Pont de l'Estrech : maison Signoret
Cadran orienté à l'ouest, fortement déclinant
Cadran énigmatique avec la fleur de lys, emblème de la monarchie, les couleurs de la République.
La devise en italien : "Io vado e vengho ogni giorno. Tu venderai e non retournerai"
"Je vais et je reviens chaque jour. Tu vas et ne reviens pas "

(*) - Zarbula est une déformation de Zerbolla. Il semble qu'il y ait plusieurs cadraniers portant ce nom qui ont réalisé des cadrans sur la période 1840-1880.

 


Détails

Posté par solalm à 07:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 juin 2018

Les cadrans solaires du Roux-d'Abriès (05)

En partant d'Abriès (05), on atteint le hameau du Roux-d'Abriès en empruntant la route qui longe le torrent du Bouchet. Le hameau est dominé par deux sommets : le sévère sommet du Bric Froid (3304 m) et le Bric Bouchet (2998m).
"Avec son habitat regroupé à mi-pente, ce hameau a des airs de village tibétain. Encore plus que par sa situation admirable, ce petit bourg étonne par son histoire, sa renaissance et sa remarquable vitalité." [Alpes Magazine n°77, sept-oct 2002].

Enrico Apignani et Rémi Potey ont peint, dans ce village, plusieurs cadrans solaires.

abries_roux_3   abries_roux_3a

Le Roux d'Abriès : en montant au hameau, chalet à droite
triptyque avec un cadran très déclinant de l'après-midi au centre -  Création Rémi Potey 1997
Le cadran évoque Le Bric Bouchet et sa faune
Devise : "La montagne est belle, elle se mérite"

abries_roux_1

 

abries_roux_1a

Le Roux d'Abriès : cadran déclinant du matin, peint sur crépi
réalisation Enrico Apignani - 1997
 décor : fontaine avec le Bric Bouchet en fond

abries_roux_2   abries_roux_2c
abries_roux_2a  

Le Roux d'Abriès - Maison Apignani

Sur cette maison particulière , pas de cadrans anciens, mais en revanche deux cadrans peints.
Le premier, orienté presque au Sud, est traditionnel.
C'est autour du second, orienté à l'Ouest, que réside la surprise. En effet le cadranier s'est amusé à se peindre en trompe-l'œil sur le mur, en train d'exécuter son œuvre. L'effet est particulièrement réussi. Tout y est, y compris l'ombre de l'artiste sur le mur !

Réalisation Enrico Apignani

abries_roux_4

Le Roux d'Abriès: rue du Clôt
cadran invisible de la rue, visible de la route montant au village
Création Rémi Potey 2005
cadran dans le style de Zarbula, dans sa forme et la présence des oiseaux
Devise : "Sans le soleil je ne suis rien et toi sans Dieu tu ne peux rien"
Autre devise en latin : "Felix qvi potvit rervm cavsas conoscere"
"Heureux celui qui a pu pénétrer le fond des choses" [extrait des Georgiques, de Virgile]

abries_roux_5a   abries_roux_5
Roux-d'Abriès : Chapelle
cadran réalisé par Rémi Potey, sept. 2009
à l'initiative de l'Association des Amis du Roux
Décor : effigie de Saint Jean Baptiste
Devises : "Accepte les saisons de ton coeur"
"ECCE AGNUS DEI" " Voici l'agneau de Dieu " 
  abries_roux_5b

 


Détails

Posté par solalm à 07:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 juin 2018

Cadrans solaires d'Abriès (05)

Dans la vallée du Haut-Guil, au fond du Queyras, le village d'Abriès, au confluent du Guil et du Bouchet, a connu de nombreuses inondations. Il a été dévasté par de nombreux incendies dont celui de 1921 qui ravage 55 maisons. A ces fléaux naturels vient s'ajouter la guerre. En 1944, 160 maisons sur 220 sont totalement détruites par les bombardements allemands.
On imagine le nombre de cadrans disparus. Dans son ouvrage "L'Art populaire dans le Briançonnais : les cadrans solaires", publié en 1898, R. Blanchard décrit une dizaine de ces cadrans disparus. Le plus ancien cadran visible aujourd'hui est celui de l'église. Il date de 1821.
Quelques traces de cadrans disparus figurent sur des photographies ou des cartes postales anciennes.

abries_0
Abriès : église - cadran méridional daté 1821
peint avec de l'ocre de Roussillon
décor : Monogramme du Christ : IHS, deux fleurs de lys

  abries_0a
Les lignes horaires sont fléchées et empennées. Ce cadran compte quatre devises, l'une en français : "Il est plus tard que vous ne croyez"
Les trois autres en latin : "Vita fugit, Sicut umbra" "La vie fuit comme l'ombre"
"Laudabile nomen domini" "Il faut louer le nom du Seigneur"
"Sit nomen domini Jesu benedictum in secula" "Que le nom du Seigneur Jésus soit béni au cours des siècles"

abries_1   abries_2
 Abriès : L'Hoche - cadran peu visible du domaine public, caché par des arbres
Création Rémi Potey 1995, calculé par le propriétaire M. Robert Clausse
Des oiseaux, familiers du jardin, sont perchés sur les lignes horaires
Devise : " Le soleil donne la bonne heure "
  Abriès : L'Hoche - châlet "Lou Soureillon"
Création Rémi Potey 2001
Style polaire sortant d'une carline
Devise : "Ad solarium versari"
"Tu te tourneras vers le soleil "

abries_3

Abriès : "La Chamoisière"
Réalisation Enrico Apignani en 1999 - cadran déclinant du matin, peint sur enduit
Devise : " Chaque jour son bonheur, chaque saison son nouvel espoir"

abries_4   abries_5
 Abriès : maison dans un lotissement
Création Rémi Potey - 2006
décor : une anémone pulsatille, une truite, un triton alpestre et un tichodrome échelette au plumage rouge
Devise : "Dans l'instant demeure"
   Abriès - Auberge "L'Edelweiss"
Création Rémi Potey - 2004
 décor : le Mont Viso
Devise : " Ben viouré e laicha diré"
"Bien faire et laisser dire"

abries_6   abries_7
Abriès : châlet dans une impasse prenant au pied de l'immeuble "La Lauze"
cadrans semestriels complémentaires (Hiver - Printemps, Eté - Automne), gravés et peints sur marbre, lignes en demi-courbes en 8 (courbe de l'équation du temps)
Ces 2 cadrans sont d'une grande précision et indiquent directement l'heure en temps universel.
Exécutés par Alain Hecq d'après les calculs de Robert Clausse

abries_8  

abries_8a

Abriès : route de Ristolas - Magasin location de skis, Cadran de Rémi Potey. 2005 Cadran quasi-occidental équatoriale style en portique.

Portrait d'un ancêtre du propriétaire
Devise :"Lux altius ire monet" "La lumière engage à aller plus haut"
A noter que le nom du propriétaire est Monnet et figure dans la devise (Monet).


Vues montrant des cadrans disparus :

abries_9_disp   abries_9a_disp

abries_9b_disp

Dans un prochain blog seront présentés des cadrans du Roux-d'Abriès, hameau d'Abriès.

 


Détails

Posté par solalm à 08:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]