Cad'Zoom - Cadrans solaires - M. Lalos

14 octobre 2018

Cadrans solaires de la vallée de la Sarthe : 1 - secteur nord, autour de Brûlon et Loué

Entre le Mans et Angers, la rivière La Sarthe a donné son nom à une vallée paisible et verdoyante, localisée dans la partie ouest du département de la Sarthe. Découvrons les cadrans solaires de la partie nord, autour des communes de Brûlon et Loué.

_72_amne_1   _72_amne_2

Amné-en-Champagne (72) - Maison "La Cure", route de Longnes- 1821
cadran vertical peint sur enduit, daté 1821, restauré en 2003
Devise : "INSIM" ("Que je puisse exister")

_72_brulon_1   _72_brulon_2

Brûlon (72) : Maison Claude Chappe
façade sud, côté jardin, entre deux fenêtres
méridienne de temps vrai tracée par Claude Chappe

_72_chantenay_1   _72_chantenay_1a

Chantenay-Villedieu (72) : sur le presbytère, derrière l'église
cadran peu déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, avec un style polaire bouleté

_72_chantenay_2   _72_chantenay_2a

Chantenay-Villedieu (72) : 12 rue des Tanneurs, ancienne auberge - 1681
cadran vertical sur une ancienne auberge, dans le bourg, restauré
décor : Croix basque ou lauburu
Devise : "Forsan non altera restat" ("Peut-être qu'il n'y en a pas d'autres")

 _72_coulans_1   _72_coulans_2

Coulans-sur-Gée (72) : Maison du bourg - rue du Pont Neuf
cadran simple avec un style ondulé

_72_longnes_1   _72_longnes_2

 Longnes (72) : Maison du bourg - rue du Pont Neuf
cadran gravé sur l'encadrement d'une porte

_72_spay_1

Spay (72) : ancien presbytère - 18e
Deux cadrans verticaux, peints sur enduit d'origine, restaurés en 1993

_72_spay_1a   _72_spay_1b

Ces deux cadrans présentent des styles originaux, en fer forgé, en forme de serpent.
L'heure solaire se lit avec les ombres de la queue et de la tête du serpent.

_72_spay_2a   _72_spay_2b

_72_vire_1   _72_vire_1a

Viré-en-Champagne (72) : Rue Principale
Cadran retrouvé sur le pignon de la maison et répertorié par l'Association Tempora
restauré par Gérard Bouvet en 2007, "inauguré" en novembre 2007

  

 

Détails

Posté par solalm à 08:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 octobre 2018

Cadrans solaires de la Vallouise : 3 - La Bâtie-des-Vigneaux, Les Vigneaux, Puy-Saint-Vincent

La route des cadrans solaires en Vallouise nous mène aux Vigneaux et à Puy-Saint-Vincent. Les Vigneaux est le premier village que l'on rencontre en se dirigeant dans la vallée de Vallouise depuis l'Argentière-la-Bessée après avoir traversé son hameau de la Bâtie-des-Vigneaux. Puy-Saint-Vincent, se trouve en balcon sur les hauteurs de Vallouise.

05_v_batie_vigneaux_1   05_v_batie_vigneaux_1a

La Bâtie des Vigneaux (05) - Restaurant "l'Ecole"
cadran très déclinant de l'après-midi, peint sur enduit
lignes chiffrées en bout, style en T, daté 1992
Devise : "Par mon ombre découvrez la saveur du temps"

05_v_vigneaux_3   05_v_vigneaux_3a

Les Vigneaux (05) : Eglise Saint-Laurent
Son clocher de plan carré terminé par une flèche polygonale porte deux grands cadrans visibles de très loin.
Celui du sud a été restauré en 1989 par l'Atelier Tournesol. Il est d'une grande sobriété avec pour tout décor le Soleil et la Lune à l'origine des lignes horaires
L'autre cadran est très déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit, lignes et chiffres peu lisibles dans bandeaux, long style polaire

05_v_vigneaux_1  05_v_vigneaux_1a

Les Vigneaux (05) - Ancienne cure, près de l'église
Cadran réalisé par l'Atelier Tournesol en 1989
cadran septentrional déclinant du matin, gravé et peint sur enduit
heures classiques et républicaines, chiffres, style polaire lancéolé, daté MCMLXXXIX (1989)
Ce cadran est très scientifique avec affichage de la longitude, de la latitude et de la formule d'Einstein. Placé sur l'ancienne cure, les gens du village ont choisi le décor et les inscriptions. C'est ainsi qu'apparaissent de part et d'autre des lignes horaires, des vignes de raisin noir et de raisin blanc et un hommage à la République. Les heures solaires sont marquées en chiffres romains. Les chifrres arabes donnent les heures républicaines (la journée est divisée en 10 heures de 100 minutes)
Le texte dit : "Tres cadrans la vigno les passans amountes reyouns soure"
("Trois cadrans, la vigne, les passants aiment les rayons du soleil")

05_v_vigneaux_2   05_v_vigneaux_2a

Les Vigneaux (05) : Gîte "Le Montbrison"
grand cadran réalisé sur un mur, déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes chiffrées dans bandeaux, demies, équatoriale, arcs des solstices, ligne d'horizon, 4 verticales avec noms de montagnes, style polaire fléché et emboulé, jambe.
La base du style représente le papillon "Isabelle", espèce représentée dans le parc national des Ecrins.
Réalisation Bernard Masson-Sam
Devise : "L'amore è eterno, finchè dura" ("L'amour est éternel, pourvu qu'il dure")

05_v_puy_st_vincent_1b   05_v_puy_st_vincent_1a

Puy-Saint-Vincent(05) : Les Prés - Eglise Sainte-Marie-Madeleine
Deux cadrans parmi les plus anciens de la vallée.
Cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit, placé au-dessus de la porte, il date de 1718 et fut restauré en 1987 par l'Atelier Tournesol. Son décor est simple. Devise : "Povr un momt de délices, vne éternité de svpplices." ("momt"est l'abréviation de "moment"). Cette devise fait allusion à la vie de Sainte Marie-Madeleine, célèbre pécheresse, vénérée comme modèle de pénitence.  
Le second cadran est déclinant du matin, gravé et peint sur enduit avec double tracé des lignes du matin, lignes chiffrées dans bandeaux. Sa devise : "Ars longa, vita brevis" peut se traduire par "L'art est long, la vie brève" [aphorisme d'Hippocrate]

05_v_puy_st_vincent_1

 

05_v_puy_st_vincent_2   05_v_puy_st_vincent_2a

Puy-St-Vincent (05) : Hameau de Puy-St Romain, restaurant "Le cadran solaire"
Cadran déclinant du matin, gravé, peint
Devise : "Parentes patientiâ vince" (“(Le temps) Vainc les parents par la patience”).
Cadran datant de 1737, original par son décor de fausses céramiques de couleur. Rénové en 1985 par Régis Kabbhaz qui a choisi de donner un aspect neuf à ce cadran ancien, par une intervention picturale respectueuse de l'image, mais en utilisant une peinture acrylique au lieu des pigments naturels.

05_v_puy_st_vincent_4

Puy-Saint-Vincent (05) : Grand Champ, face à l'arrêt de bus
Cadran occidental ( déclinant de l'après-midi) en lave émaillée. Style droit bouleté, arcs des solstices et équinoxiale avec plaque explicative
Réalisation Atelier Acacia - Devise : "Le Soleil est roi, mon coeur est maître"

05_v_puy_st_vincent_4a  05_v_puy_st_vincent_4b

 

05_v_puy_st_vincent_3   05_v_puy_st_vincent_3a

 Puy-Saint-Vincent (05) : Les Prés - maison Mottet 1998
Cadran peint sur une maison du hameau des Prés à Puy-Saint-Vincent. On retrouve ce dessin, celui d’Eric Mottet, agé de 11 ans à l'époque, sur un immeuble de la Croix du Frêne à Briançon.
Il avait été réalisé lors d’un concours organisé par la Jeune Chambre Economique du Briançonnais. Il représente des fleurs de montagne : des gentianes, des soldanelles et une campanule.
Ce cadran étant septentrional, le style est inversé, scellé en bas, flèche vers le haut, les heures se lisent dans le sens des aiguilles d'une montre !
Réalisation Evelyne Rey-Peyrot. Devise : "Soleil, tu es vie"

  

 

Détails

Posté par solalm à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 septembre 2018

Cadrans solaires de la Vallouise : 2 - Villard-de-Vallouise, Pelvoux, Puy-Aillaud, le Grand-Parcher

Vallouise-Pelvoux (05), une "perle dans les Écrins" comprend plusieurs hameaux très typiques. Partons à la découverte des cadrans de Villard-Vallouise, du Grand-Parcher, de Puy-Aillaud, du Poët, des Claux, ...

_05_villard_v01a

Villard-de-Vallouise - Chapelle Saint-Sébastien
Deux cadrans réalisés en 1869 par "Zarbula" (Zerbolla), restaurés par l'Atelier Tournesol en 1997
Façade sud : cadran avec l'iconographie de "Zarbula", le coq dans sa majesté, les grands vases de fleurs, les faux marbres, les rideaux, les instruments du maçon et du gnomoniste.
Sa devise : "Ne compte pas sur la première car tout dépend de la dernière"
Flanc droit de la nef, face à l'est : cadran peint qui ne donne que les heures du matin, d'un grand raffinement dans un encadrement bleu ciel, surmonté d'une double corbeille en osier qui déverse des guirlandes de fleurs. Ces paniers d'abondance sont surmontés d'un oiseau rare dans le registre de "Zarbula".
La devise : "Sine nubet placet" (Il ne plaît qu'en l'absence de nuages)

_05_villard_v01b   _05_villard_v01

 

_05_puy_aillaud01   _05_puy_aillaud01a

Puy-Aillaud : balcon d'une maison particulière
Cadran peint sur une pierre de lauze
Devise : "La montagne est ouverte à ceux qui l'aiment"

_05_puy_aillaud02   _05_puy_aillaud02a

Puy-Aillaud : chalet des Sagnes
cadran méridional, peint sur enduit, lignes chiffrées en bout, style en place, daté 1851.

_05_gd_parcher_01   _05_gd_parcher_01a

 Le Grand Parcher : Eglise Saint-André, Sainte-Lucie
Deux cadrans gravés et peints sur enduit, restaurés
un sur la façade sud-ouest, très déclinant de l'après-midi, daté 1718 avec la devise :
"Incerta cuntis ultima multis" (Cette heure est incertaine pour tous et pour beaucoup c'est la dernière)
L'autre cadran sur la façade sud-est est déclinant du matin
Ces cadrans ressemblent à ceux de l'église Ste Marie-Madeleine du hameau des Prés à Puy-Saint-Vincent. Ils ont été réalisés sans doute par le même auteur.

_05_gd_parcher_01b

_05_pelvoux_01   _05_pelvoux_01a

Pelvoux : chapelle Saint-Antoine,  place de la mairie
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes chiffrées dans bandeaux, style polaire lancéolé, jambe,
créé en 1810 et restauré en 1993 par l'Atelier Tournesol. Au cours de la restauration, l'équipe de l'Atelier Tournesol a dégagé minutieusement avec des scalpels une date et surprise !  Cette intervention a démasqué une sentence d'origine latine "Spero Lucem" (J'espère la lumière). Mais avec étonnement Christine Guichard et une stagiaire restauratrice de l'association, ont découvert superposées, deux lignes de devises en français et le mystère continue de nouveau car certaines lettres de la première ligne ont disparu. On peut lire approximativement : "Le temps s'enfuit, peut être c'est le vôtre, ne perdez pas le temps".
(d'après Fernand Carlhian-Ribois - revue Alpes et Midi)

_05_pelvoux_02a   _05_pelvoux_02

Pelvoux : Le Poët - chapelle Sainte-Barbe
Cadran légèrement déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit, lignes fléchées et chiffrées en bout,
style polaire fléché, jambe
réalisé en 1792, en pleine période révolutionnaire par un artiste anonyme dans le style Louis XV.
Restauré en 1991 par l'Atelier Tournesol - Devise : "La dernière décide de tout"

_05_pelvoux_03   _05_pelvoux_03a

Pelvoux - Le Poët : maison particulière
Cadran en lave émaillée avec en décor : épilobe, carline, anémone pulsatille, grande gentiane, ...

À suivre ...

  

 

Détails

Posté par solalm à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 septembre 2018

Cadrans solaires de la Vallouise : 1 - Vallouise chef-lieu

Au confluent du Gyr et de l'Onde, donnant naissance à la Gyronde, Vallouise est située au cœur du massif des Écrins. Appelée autrefois "Vallis putas" (vallée mauvaise), elle devient "Vallis Loyssia" en 1486, en hommage à Louis XI, qui fit cesser les massacres contre les Vaudois de Vallouise.
Depuis le 1er janvier 2017, les communes de Vallouise et de Pelvoux constituent la commune nouvelle Vallouise-Pelvoux. Découvrons les cadrans de Vallouise, chef-lieu.

0_vallouise_1  

Vallouise (05) : Maison de la marquise de Bardonèche
Cadran emblématique de la Vallouise, créé par "Zarbula" (Zerbolla) en 1840, restauré par l'Atelier Tournesol en 1990
Cadran orienté sud-est, très déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes fléchées et chiffrées dans bandeaux, demies, équatoriale, style polaire fléché avec jambe
Il porte une série de devises écrites avec des caractères de grandeurs différentes.
"In lucem omnia vana" (Dans la lumière tout est vain)
"Vita fugit sicut umbra" (La vie fuit comme l'ombre)
"Coelum regula" (Le ciel en est la règle)
"Forte tua" (C'est la tienne, peut-être)

0_vallouise_1a

0_vallouise_2   0_vallouise_2a

Vallouise (05) : Rue du Champ de Ville
Maison à 50 m de l'église
cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes terminées par une boule et chiffrées en bout,
style polaire fléché, coudé au pied
Devise : "Memento finis" (N'oublie pas ta fin dernière)

0_vallouise_3   0_vallouise_3a

Vallouise (05) : 2 cadrans sculptés sur bois
présentant les mêmes caractéristiques : cadrans méridionaux, gravés et peints sur bois, orientés, lignes horaires avec chiffres à cheval, styles polaires avec anneau intermédiaire.
Ces deux cadrans sont ornés du blason de Vallouise :
"D'azur à deux croisettes recroisetées d'or rangées en fasce, surmontées d'une étoile du même"
Rue principale : cadran avec 2 devises :
"Carpe lucis horas" (Profite des heures de lumière)
"Memento ultimae" (N'oublie pas la dernière)
Sur la maison "Meynier" - route de l'Auchette :
devise : "Tempus fugit sine reditu" "Le temps s'enfuit ..."

0_vallouise_4a   0_vallouise_4

Vallouise (05) : maison particulière
en retrait de la route conduisant vers Villard-de-Vallouise
Cadran en carreaux de faîence, entouré des signes du zodiaque

0_vallouise_5

Vallouise (05) : Maison du Parc des Ecrins
Cadran horizontal au sol, gravé et peint, lignes chiffrées
Le style arqué est matérialisé par un aigle. L'heure est indiquée par l'ombre de son bec.
Chaque heure est matérialisée par une statue représentant un animal ou un oiseau du parc : marmotte, oiseau-lyre, ...
plaques explicatives

0_vallouise_5a

0_vallouise_6   0_vallouise_6a

Vallouise (05) - La Casse : Châlet Garcia
cadran très déclinant de l'après-midi en lave émaillée, lignes des heures et demies, chiffres dans bandeau,
style polaire fléché, jambe, daté MCMXCI (1991), réalisation Atelier Acacia1991

0_vallouise_7a   0_vallouise_7

Vallouise (05) - La Casse : immeuble "L'Ancolie"
cadran déclinant de l'après-midi, peint sur enduit
traits horaires et chiffres dans couronne, style polaire, daté 1990

À suivre ...

  

 

Détails

Posté par solalm à 07:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2018

Cadrans solaires du Perche sarthois (72) : 2 - secteur sud, autour de Saint-Calais

A la recherche des cadrans solaires du plateau calaisien, partie sud du Pays du Perche sarthois, nous découvrons la cité de caractère de Saint-Calais avec ses quais sur l'Anille, rivière qui traverse la ville. Des cadrans gravés sur pierre se trouvent sur les églises, les manoirs, ... des villages environnants.

72_pss_conflans_1   72_pss_conflans_2

Conflans-sur-Anille (72) : Château de la Barre
un cadran peint et un cadran gravé sur pierre

72_pss_conflans_3

 

72_pss_evaille_1   72_pss_evaille_2

Evaillé (72) : maison particulière
2 cadrans, gravés, peints sur ciment, avec arcs diurnes, signes du zodiaque
syles polaires terminés par soleil à œilleton- réalisation Gérard Baillet
cadran très déclinant du matin,daté 1999.
cadran très déclinant de l'après-midi, daté 2000

72_pss_maisoncelles_1   72_pss_maisoncelles_1a

Maisoncelles (72) : Église
Cadran sur une pierre d'encadrement

72_pss_montaille_1   72_pss_montaille_1a

Montaillé (72) : Le Prieuré
Cadran vertical peint, style en fer forgé
signé JMA Jean-Michel Ansel réalisé en 1993

72_pss_st_calais_1   72_pss_st_calais_1a

Saint-Calais (72) : Hôtel de Ville - Centre de ressources
Cadran vertical gravé et peint sur enduit, rectangulaire, lignes chiffrées en bout
Style terminé par un oeilleton en forme de soleil
Restauration fantaisiste en 2007 : ligne de midi non verticale, écarts horaires faux l'après-midi, ligne de XVII h aberrante, ...
Quel gachis !

72_pss_st_mars_l_b_1

Saint-Mars-la-Brière (72) : ancien Hôtel de Brière au n° 17 RN 23
Cadran restauré, remplace un cadran du XIXe

72_pss_st_mars_l_b_1a

72_pss_ste_cerotte_1   72_pss_ste_cerotte_1a

Sainte-Cérotte (72) : Manoir de la Chevallerie,
sur la tour de l'escalier (en mauvais état)

curieux cadran circulaire, gravé sur pierre
présente dix secteurs horaires (heures républicaines ?),
heures marquées dans couronne à l'envers, style absent

72_pss_semur_1   72_pss_semur_1a

Semur-en-Vallon (72) : Église
Cadran méridional, gravé sur le linteau de la porte latérale d'entrée

  

 

Détails

Posté par solalm à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2018

Cadrans solaires du Perche sarthois (72) : 1 - secteur nord, autour de La Ferté-Bernard

Situé dans l'Est du département de la Sarthe (72), le pays du Perche-Sarthois englobe les anciens cantons de La Ferté-Bernard, Bonnétable, Tuffé, Vibraye, Saint-Calais, Montmirail. C'est une partie de l'ancienne province du Perche Gouet, dont la capitale était Montmirail. La Ferté-Bernard, au confluent de l'Huisne et de la Même, surnommée « la Venise de l'Ouest » en raison de son dédale de rivières a su préserver un patrimoine Renaissance de grande qualité. Allons à la découverte des cadrans solaires du nord de ce secteur, autour de La Ferté-Bernard.

 72_perche_s_n_la_ferte_1b   72_perche_s_n_la_ferte_1

 La Ferté-Bernard (72) : Eglise Notre-Dame des Marais

Sur le premier contrefort après la porte latérale : cadran peint, déclinant du soir, devise et date peu visible : "Vivens mortalis fugit umbra" ("Tout mortel passe comme l'ombre"). Sur la chapelle latérale du XVIIè, face Est, à droite en haut, avant-dernière ogive : petit cadran de forme triangulaire, peint, très déclinant du matin. Il existe des traces de deux autres dont un qui présentait une devise devenue invisible : "Dum umbra fugit, homo transit at deus est" ("Tandis que l'ombre fuit, l'homme passe mais Dieu reste")

72_perche_s_n_la_ferte_1a   72_perche_s_n_la_ferte_1c

72_perche_s_n_1   72_perche_s_n_1a

Beaufay (72) : parc public des "Douves"

cadran méridional, moulé en béton, circulaire sur socle, lignes chiffrées en bout dans macarons en cuivre, arcs des solstices, équatoriale, décor au verso. Le style polaire est terminé par rondelle, jambe arquée. Réalisation Jean-Michel Ansel - 1997

 

72_perche_s_n_st_denis_1a   72_perche_s_n_st_denis_1

Saint-Denis-des-Coudrais (72) - Église 18e
cadran vertical peint sur enduit, restauré

72_perche_s_n_prevelles_1   72_perche_s_n_prevelles_1a

Prévelles (72) : Eglise
Cadran méridional, réalisé en 2005 par Philippe Ménard, artiste potier à St-Denis-des-Coudrais (72)
Devise : "Carpe diem, hora fugit" ("Profite de ce jour, l'heure s'enfuit")

72_perche_s_n_terrehaut_1   72_perche_s_n_terrehaut_1c

Terrehaut (72)
Église : cadran vertical gravé sur tuffeau, restauré
Porte du cimetière : petit cadran vertical gravé sur pierre, restauré

72_perche_s_n_terrehaut_1a   72_perche_s_n_terrehaut_1b

 

72_perche_s_n_theligny_1a   72_perche_s_n_theligny_1b

Théligny (72) : église de l'Assomption
cadran circulaire, gravé
2 cadrans complémentaires en angle, gravés, peints :
cadran légèrement déclinant de l'après-midi, lignes horaires numérotées dans bandeau, fin style polaire avec jambe
petit cadran très déclinant du matin, gravé, peint, style avec jambe

72_perche_s_n_theligny_1

 

72_perche_s_n_cherre_1   72_perche_s_n_cherre_1a

Cherré (72) - Église
Deux cadrans gravés à l'angle de la tour du clocher
en angle à droite : cadran déclinant du matin, gravé et peint sur pierre, lignes chiffrées dans bandeaux, style droit, tordu.
en angle à gauche : cadran déclinant de l'après-midi, gravé sur pierre, lignes chiffrées dans bandeaux, style droit, tordu.

  

 

Détails

Posté par solalm à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 septembre 2018

Les cadrans solaires d'Arvieux (05) : 3 – le Coin, les Escoyères, Villargaudin, les Maisons,...

Ce troisième volet sur les cadrans solaires d'Arvieux, nous emmène à la découverte de petits hameaux, à l'écart de la voie principale. Du hameau du Coin (Le Coin a le sens de l'occitan - canton - soit un quartier de la commune, une partie du pays.), nous nous rendons aux Escoyères (Les Escoyères désignent un terrain qui parait "écorché" par le ruissellement des eaux), puis au Veyer (Le Veyer indique un lieu - d'où l'on voit bien - ce qui est le cas de ce hameau qui présente une bonne visibilité de la vallée du Guil.). Cette promenade gnomonique nous conduit ensuite à Villargaudin, à la Cassière pour se terminer aux Maisons.

arvieux_3_le_coin_1
Arvieux (05) : Le Coin
maison Jean-Paul Blanc
Cadran daté 1830 (???)
Restauré par Régis Kabbaz
Devise : "En regardant quelle heure il est, pense à la mort et tient toi prêt"
  arvieux_3_le_coin_1a

Ce cadran a été présenté comme étant le premier cadran de "Zarbula" daté de 1830, plusieurs questions se posent et mettent en doute cette attribution. Dans son article "Le cadran solaire du Coin" publié dans "Cadran Info N°17 – mai 2008", Michel Ugon fait une analyse complète de ce cadran. Sa conclusion est : "qu'il s'agit d'une superposition de quatre cadrans, dont le premier est sûrement très ancien. Le 3ème cadran dont la restauration remonte probablement à 1860 n'est probablement pas de Zarbula car il y a trop d'éléments étrangers à ses constructions, alors que le premier cadran devait être babylonique, ce qui justifie les tracés reproduits sur les deux derniers. S'il y a un cadran Zarbula, ce ne peut donc être que le deuxième, mais il n'est malheureusement pas possible de se prononcer sur les deux premiers dont on ne voit que les encadrements partiels sur les clichés pris avant la dernière restauration. De plus, si ce deuxième cadran était de Zarbula, pour quelle raison l'aurait-t-on restauré en 1860? Enfin, on peut regretter que la dernière restauration n'ait pas été fidèle."

arvieux_3_le_coin_2   arvieux_3_le_coin_2a
Arvieux (05) : Le Coin
Fontaine avec carré SATOR
Devise : "Apprends si tu es sage car science vaut mieux qu'héritage"

arvieux_3_le_coin_3   arvieux_3_le_coin_3a

Arvieux (05) : Le Coin - "Le Canton" - maison Pierre Blanc
cadran quasi-oriental, style droit - réalisation Rémi Potey - 2015
Devise : "CONNAITRE LE PASSE, VIVRE LE PRESENT, CONSTRUIRE L'AVENIR"
Décor : chalets de Furfande, quartier du Vialet, avec en premier plan, une tarine. Le décor reprend des illustrations de l'ouvrage "La Magalie", écrit par Pierre Blanc, paru aux Editions du Queyras en 2013, illustré de photos de Pierre Putelat.

 

arvieux_3_escoyeres_1   arvieux_3_escoyeres_1a

Arvieux (05) : Les Escoyères : maison particulière
cadran méridional peint sur enduit avec une étoile à 10 rayons triangulaires autour du centre, cadre en escalier arrondi
réalisé par "Zarbula", daté 1842 et non 1832 comme une restauration précédente le montrait
restauré en 2007 par Evelyne Rey-Peyrot

arvieux_3_escoyeres_2   arvieux_3_escoyeres_2a

Arvieux (05) : Les Escoyères - Chapelle Saint-Roch
cadran très déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, restauré
lignes empennées et fléchées, courtes demies, chiffres dans bandeaux, style polaire issu d'une fleur
cadran de "Zarbula" , daté 1857, restauré par Rémi Potey en 1996
Il est très original car il présente un double cadre. Le second constitue un agrandissement du premier. Il permet de lire les heures de plus loin. Le soleil est entouré de rameaux d'oliviers. Le cadran est surmonté des oiseaux exotiques, habituels chez "Zarbula".

arvieux_3_veyer_1   arvieux_3_veyer_1a
Arvieux (05) : Le Veyer
Eglise, côté cimetière
cadran peu déclinant de l'après-midi, peint sur crépi, lignes chiffrées en bout, style fléché, jambe.

cadran en grand danger !

 

arvieux_3_villargaudin_1
Arvieux (05) : Villargaudin 
maison haut du village

façade tournée vers les gorges du Guil
cadran méridional, gravé et peint sur enduit, dégradé,

 lignes malhabiles, pas de chiffres, style absent.
  arvieux_3_villargaudin_1a

 

arvieux_3_cassiere_1
Arvieux (05) : La Cassière
 maison particulière (gîte)
cadran très déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur enduit
pas de lignes, chiffres en bas, points pour demies
style polaire lancéolé,issu d'une fleur métallique
daté 2005
Devise : "I pouilliou nou dounar la luna me rion ne var Frefande"
"On peut nous promettre la Lune mais rien ne vaut Furfande"
  arvieux_3_cassiere_1a

 

arvieux_3_maisons_1a   arvieux_3_maisons_1
Arvieux (05) : Les Maisons
cadran déclinant du matin en lave émaillée
lignes chiffrées dans 2 bandeaux, points pour demies
style polaire fléché,jambe, daté 2007
Réalisation Atelier Acacia
Devise : "Une seule planète, les Maisons"

 Pour découvrir les Escoyères, voir la présentation de Sylvie Damagnez

 

 

Détails

Posté par solalm à 08:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 août 2018

Les cadrans solaires d'Arvieux (05) : 2 - Brunissard, La Chalp-d'Arvieux

La suite de la découverte des cadrans solaires d'Arvieux nous conduit dans les hameaux de la Chalp et de Brunissard. La Chalp est située à 2 km au nord d'Arvieux à 1680 m d'altitude avec sa station de montagne. La Chalp désigne un "plateau rocailleux", un champ en pente avec souvent un mauvais pâturage. Brunissard est le dernier hameau de la commune, à 1760 m d'altitude que l'on traverse avant la montée finale qui mène au col d'Izoard. Brunissard désigne une zone défrichée, provient des mots "brune" pour forêt et "eissartar" pour défricher.

arvieux_brunissard_1   arvieux_brunissard_1a
Arvieux (05) : Brunissard
Gîte "Les Girandoles"
cadran légèrement déclinant du matin
gravé et peint sur enduit
Création Rémi Potey 1997
Devise : "Cueille le temps d'une pause des Girandoles de douceur et de liberté"

Le décor représente une allégorie de l’été, largement inspirée de l’oeuvre d’Alfons Mucha, artiste tchèque
(Série de lithographies en couleurs intitulée Les Saisons - 1896)
En 1902, Mucha réalise une affiche variante de l'oeuvre précédente, destinée à une exposition américaine, imprimée à New York.
arvieux_brunissard_2
Arvieux (05) : Brunissard
près de la Tour du Procureur
cadran déclinant du matin, peint - daté 2012
Devise : "Le soleil brille pour tous"
  arvieux_brunissard_2a

arvieux_brunissard_4   arvieux_brunissard_5

 Arvieux (05) : Brunissard - maison Louis
maison rénovée avec 2 cadrans déclinants du matin, peints à fresque
réalisation Rémi Potey - 2011
Devise : "NIHIL TIMEO NIHIL SPERO SUM LIBER"
 ("Je ne crains rien, je n'espère rien, je suis libre")

arvieux_brunissard_5a

arvieux_brunissard_3

Sur la maison voisine, cadran déclinant du matin, peint à fresque
réalisation Rémi Potey - 2011
Devise : "Le bonheur s'illumine dans le partage"

arvieux_chalp_1   arvieux_chalp_1a

Arvieux (05) : La Chalp
2 cadrans sur l'atelier d'ébénisterie Philip - création Rémi Potey 1997
Sur le premier cadran, on voit l'amphithéâtre des sommets enneigés, l'alpage de Clapeyto, une marmotte et des rosaces du Queyras
Devise : "Lumière est vie, vis dans la lumière"
Sur le second cadran, on reconnaît le cadre du hameau de La Chalp avec la montagne, la pelouse alpine, les arbres et le chemin où passe un âne.
Devise : "Ren de passa que ne tourna" ("Rien de passé qui ne revienne")

arvieux_chalp_2   arvieux_chalp_2a

arvieux_chalp_3   arvieux_chalp_4
Arvieux (05) : La Chalp
2 cadrans sur les arcades de la façade de l'hôtel "La Ferme de l'Izoard" - création Rémi Potey
Un premier cadran ne présente pas de lignes horaires, le style polaire est issu d'un coq.
Devise : "Carpe lucet, Vita in motu"
("Profite qu'il brille, la vie est dans le mouvement")
Le second cadran indique les mois (arcs diurnes avec signes du zodiaque). Il ne présente ni lignes ni chiffres,
laissant à son voisin le soin d'indiquer l'heure ; lui se charge d'indiquer l'entrée dans les signes du zodiaque. Le style est issu de
l'homme de Vitruve.

arvieux_chalp_3a   arvieux_chalp_4a

 

 

Détails

Posté par solalm à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 août 2018

Les cadrans solaires d'Arvieux (05) : 1 - Arvieux chef-lieu

Blottie au pied du Col d'Izoard, la vallée d'Arvieux ou "Val d'Azur", orientée Nord-Sud bénéficie d'un ensoleillement exceptionnel. Vers le col de l'Izoard (haut lieu du cyclisme et du Tour de France), la Casse Déserte constitue un étrange paysage avec ses pitons de cargneules.
La commune d'Arvieux se compose d'une dizaine de hameaux, les plus importants étant, outre celui d'Arvieux chef-lieu, la Chalp et Brunissard. On y rencontre un grand nombre de cadrans solaires anciens et modernes. Voici ceux d'Arvieux chef-lieu.

arvieux_1   arvieux_1a
arvieux_1c  

Arvieux (05) : Eglise Saint-Laurent

Il y a au moins deux cadrans superposés. Le plus ancien est circulaire et semblable à celui d’Aiguilles (1838). Une photographie (© Extraits : "Cadrans solaires du Queyras"
Gaëlle et Pierre Putelat) du début du 20e siècle montre l’ancien cadran sur la façade de l’église : il avait un peu moins de 2 m de diamètre et ne comportait aucun encadrement.
Ce nouveau cadran de l’église a été peint par dessus le précédent avec un carré ocre encadrant l’ancien motif. Le décor floral ressemble à ceux des cadrans de la maison Fantin-Latour au centre du bourg, datés 1734.

Michel Ugon (membre de la Commission des Cadrans soleires de la Société Astronomique de France) a vérifié que le jour de la fête de Saint Laurent, la statue serait complètement éclairée si elle se trouvait placée dans l’allée centrale de la nef.
Il formule l’hypothèse selon laquelle la statue transiterait au centre de la nef le jour de la Saint Laurent, avant la procession.

arvieux_2   arvieux_2b
arvieux_2a  
Arvieux (05)
Maison Fantin-Latour

2 cadrans complémentaires ( déclinant de l'après-midi et déclinant du matin)
Le cadran de la façade sud est orné d'une frise florale et surmonté d'un écusson représentant le sceau des notaires (un lion dressé)
A noter les lignes horaires fléchées et empennées dirigées vers le centre du cadran sauf celle de midi.
L'auteur de ce cadran a sans doute réalisé le cadran de l'église SaintLaurent d'Arvieux et de la maison Lavalette à Guillestre.

arvieux_3   arvieux_3a

Arvieux (05) : Ferme "Aubert Blanc"

cadran déclinant du matin, gravé et peint sur enduit, lignes fléchées et empennées, demies fléchées inversement, équatoriale, style polaire lancéolé - Cadran de Zarbula (Zerbolla) de 1857
Devise : "Sol me, vos umbra regit" "Moi c'est le soleil qui me gouverne, vous c'est l'ombre"

arvieux_4   arvieux_4a

Arvieux (05) : Maison du Parc du Queyras

Cadran très déclinant du matin, gravé et peint sur enduit. Le style polaire terminé par un poids suspendu, daté 1845, restauré en 2003. Il ne porte aucune signature. Il a la forme d'un hexagone inscrit dans un carré par l'intermédiaire d'un rideau en trompe-l'oeil. Les lignes horaires tracées sur un fond ocre ne sont portées que pour les heures du matin

arvieux_6   arvieux_6a
Arvieux (05) : cadran solaire et Tour de France

Sur le batiment abritant la mairie et la salle des fêtes un cadran évoque le passage du Tour de France au Col d'Izoard et à la Casse Déserte, lieux mythiques de la grande boucle.
Calculé par Joseph Auvray de l'Atelier Acacia, il a été peint en octobre 2006 par Bernard Masson-Sam. Le cadran présente une petite erreur, l'arc anniversaire de la Saint Laurent, patron d'Arvieux, est noté sur l'arc du solstice d'été.
Il a été offert par le Conseil Général des Hautes-Alpes pour le premier prix du concours de décoration et animation lors du passage du Tour de France cycliste 2006 obtenu par la commune d'Arvieux.

arvieux_5   arvieux_5a
arvieux_5b   Arvieux (05) : Ecole
cadran peu déclinant du matin, en céramique
Réalisation avec la participation des enfants en 2004
Devise : "Tu sies ombra e clar"
"Tu fais l'ombre et la clarté"

 

 

Détails

Posté par solalm à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2018

A la découverte de cadrans solaires du Pays de la vallée du Loir (72)

Le Pays de la vallée du Loir se situe au sud du département de la Sarthe (72), autour de la ville de la Flèche. Il est traversé par la rivière le Loir. C'est une unité géographique du département de la Sarthe très typée avec ses coteaux et ses espaces boisés. Plus ou moins abrupts, les coteaux abritent d’anciennes carrières d'extraction de la pierre de tuffeau reconverties en habitations, caves ou champignonnières. Depuis le Moyen-âge, ils sont en partie couverts de vigne. Aujourd’hui la Vallée du Loir abrite deux AOC : Jasnières et Coteaux du Loir. On peut découvrir des cadrans solaires tracés sur divers matériaux : peints sur enduit, gravés sur pierre ou sur ardoise, ...


_vallee_du_loir_5   _vallee_du_loir_5b
_vallee_du_loir_5a   Cérans-Foulletourte (72)
Église de Cérans
Cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint, lignes chiffrées dans bandeaux coupants les lignes
courbe de l'équation du temps
style linéaire lancéolé.
Devise : "Prodit hora deo"
"L'heure amène à Dieu"

_vallee_du_loir_6   _vallee_du_loir_6a

La Chapelle-Gaugain (72) - Église XVIIIe, sur le 3ème contrefort de la nef
vestige de cadran déclinant de l'après-midi, gravé et peint sur pierres, style linéaire tordu avec disque à oeilleton

_vallee_du_loir_7   _vallee_du_loir_7a
_vallee_du_loir_7b  

Courdemanche (72) - Église
sur le clocher, cadran déclinant du matin, gravé sur pierres, style polaire lancéolé à oeilleton.
sur la nef, au-dessus porte latérale : cadran canonial, gravé sur pierre, semi-circulaire, 6 secteurs égaux, style absent.

_vallee_du_loir_8   _vallee_du_loir_8a
Verneil-le-Chétif (72) - ancienne école - Place de Verdun - 1886
Cadran vertical gravé sur ardoise, réalisé par M. Dezecot en 1880. Il marque pour chaque heure solaire de la journée, l'heure moyenne du lieu et l'époque de l'année (saison) où on se trouve.
Le style est particulier, plat avec un oeilleton.
Inscription : "Cadran solaire à heure civile et à temps moyen"
Réalisé en 1880, heures d'hiver et heures d'été n'existaient pas. 
 

 _vallee_du_loir_1a   _vallee_du_loir_1

Vouvray-sur-Loir (72) - Église
Cadran déclinant du matin, restauré, peint sur enduit

_vallee_du_loir_4  

_vallee_du_loir_4a

Saint-Pierre-de-Chevillé (72) - Presbytère, sur tour polygonale
cadran méridional en fer forgé, semi-circulaire, peint, lignes chiffrées, fixé à l'emplacement d'un ancien cadran, style polaire lancéolé.

_vallee_du_loir_3   _vallee_du_loir_3a

 Montabon (72) - Ecole
Cadran déclinant du matin, gravé sur pierre
devise : "Profite du temps"

_vallee_du_loir_2   _vallee_du_loir_2a

La Flèche (72) - 41, rue de la Tour d'Auvergne
Grand cadran vertical gravé sur la façade, en mauvais état

 

 

Détails

Posté par solalm à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]